Le système de manutention par le vide Schmalz appliqué à la fabrication de vitre

SCHMALZ

Le système de manutention par le vide Schmalz appliqué à la fabrication de vitre
vendredi 12 octobre 2018Description

La société Fuyao Europe GmbH, sous-traitant d’origine chinoise produit des vitres pour véhicules à Heilbronn et Leingarten dans son bâtiment de production et de stockage. Afin de pouvoir livrer les grands constructeurs automobiles plus rapidement et de manière personnalisée, Fuyao a également optimisé les processus logistiques. Schmalz les a ainsi convaincu avec un concept global contenant non seulement des tubes de levage, mais aussi des grues.

Le groupe Fuyao Glass Industry produit des verres bruts et les envoie entre autres à Heilbronn. La filiale allemande Fuyao Europe GmbH y a son siège et assemble les éléments en verres pour en faire des vitres complexes de véhicules. Tous les constructeurs automobiles d’Europe sont livrés depuis le site de Bade-Wurtemberg. Parmi ceux-ci, on compte, en plus des fabricants allemands, les marques General Motors, Jaguar Land Rover, Ford et PSA, ainsi que les fournisseurs de systèmes Webasto, Inalfa, BOS et Inteva.

Technique de levage et de grutage de la marque Schmalz
Grâce aux nouveaux ateliers de production, la société Fuyao a également optimisé les processus de travail dans le secteur de la fabrication. Un exemple est la préparation des pare-brise avant qu’ils ne soient envoyés dans l’usine automobile pour le montage final. Jusqu’à l’année dernière, les vitres étaient portées à la main, avec l’aide de dispositifs de levage à ventouse.

À présent, un total de cinq systèmes de manutention par le vide JumboFlex et grues de la société J. Schmalz GmbH sont utilisés dans l’atelier. « Et ce nombre n’a pas fini d’augmenter, étant donné que d’autres chaînes de fabrication sont planifiées », ajoute le chef de production. De plus, une grue à portique de plafond est prévue.

Pour des opérateurs comme Marius Popescu, cela signifie une simplification du travail évidente. Sa tâche consiste à nettoyer les pare-brise afin de pouvoir enduire leurs bords d’une colle spéciale. Pour cela, il doit tout d’abord retirer les vitres d’un poids atteignant dix à quinze kilogrammes de la caisse de transport et les déposer sur un support pivotant.

Le levage, l’abaissement et le relâchement du verre ont lieu de manière intuitive par le biais d’une commande à un doigt du JumboFlex. Dès que le cordon de colle est en place et que Popescu appuie sur la pédale, le support s’abaisse et positionne la pièce sur un tapis roulant. Celui-ci amène la vitre dans la zone sèche.

Maintien lors du retournement
Lorsque la colle a séché, après dix minutes, la seconde étape de fabrication commence : l’opérateur Fuyao Brinas Marian retire la vitre du support de séchage au moyen du système de manutention par le vide afin de placer un cordon d’étanchéité sur le cordon de colle. Étant donné que le pare-brise fait partie du concept de sécurité du véhicule, une précision extrême est requise. Marian soulève la vitre sur un dispositif dans lequel il aura inséré le joint au préalable.

Afin de la fixer au millimètre près, une pression constante de cinq bars pendant 30 secondes est nécessaire en plus d’un positionnement exact. La machine prend en charge l’alignement final. Plusieurs ventouses Schmalz génèrent et maintiennent cette pression. Des housses de protection sur les ventouses empêchent toutes traces sur la surface en verre. Dès que le procédé est terminé, le vide est interrompu automatiquement et l’opérateur soulève la vitre à l’aide du JumboFlex sur un portique équipé de quatre ventouses. Ici aussi, des housses de protection empêchent de potentiels dégâts sur le verre. Les préhenseurs fixent la vitre également lorsque le portique fait basculer l’objet de 180 degrés.

Ainsi, la vitre peut être nettoyée des deux côtés au cours d’une troisième étape de travail, le verre et le joint peuvent être contrôlés et un bord d’étanchéité supplémentaire peut être monté sur la face inférieure. Pour finir, l’opérateur interrompt le vide et dépose la vitre terminée dans une caisse à claire-voie pour le transport ultérieur.

Un avantage de la solution Schmalz est l’ergonomie nettement optimisée du processus de travail. Un autre avantage est le concept global cohérent : les systèmes de manutention par le vide sont équipés de pompes à vide, de ventouses rondes en caoutchouc nitrile (NBR) et de caissons d’insonorisation.

Cela garantit un levage efficace et sûr, ainsi qu’un maintien des panneaux vitrés fenêtres avec un niveau sonore réduit. Les potences pivotantes sur colonne avec une flèche de six mètres ainsi qu’une plage de basculement de 270 degrés fournissent suffisamment de liberté de mouvement. De plus, le JumboFlex permet une manipulation très rapide. Il s’agit là d’une propriété essentielle, étant donné que Fuyao traite entre 150 et 200 pare-brise par cycle de travail. Ainsi, lors d’un cycle de travail à deux équipes, jusqu’à 400 éléments de vitres quittent les chaînes de fabrication.

Recherches associées à Manutention continue

Devis groupés (0)